loader

Contrat de niveau de service (SLA) de traduction cloud

Pendant la durée du contrat de licence CloudAPI.STREAM (contact : +380632586517, Neminskaya Yulia Vladimirovna), le service couvert fournira au client un pourcentage de disponibilité mensuel comme suit (l'« objectif de niveau de service » ou « SLO ») :

Prestation couverte

Pourcentage de disponibilité mensuel

Traduction cloud >= 95,9 %

Si CloudAPI.STREAM ne respecte pas le SLO et si le Client remplit ses obligations en vertu du présent SLA, le Client sera éligible pour recevoir les Crédits Financiers décrits ci-dessous. Ce SLA constitue le recours unique et exclusif du Client en cas de non-respect par CloudAPI.STREAM du SLO. Les termes en majuscules utilisés dans ce SLA, mais non définis dans ce SLA, ont la signification indiquée dans le Contrat. Si le Contrat est le Contrat CloudAPI.STREAM, alors toutes les références au Client dans ce SLA désignent le Revendeur, et tout crédit financier ne s'appliquera qu'aux commandes du Revendeur concernées en vertu du Contrat.

Définitions

Les définitions suivantes s'appliquent au SLA :

  • « Exigences d'attente » signifie que lorsqu'une erreur se produit, le client est responsable d'attendre un certain temps avant d'émettre une autre demande. Cela signifie qu'après la première erreur, il y a un intervalle d'attente minimum de 1 seconde et pour chaque erreur consécutive, l'intervalle d'attente augmente de façon exponentielle jusqu'à 32 secondes.
  • « Service couvert » désigne Cloud Translation.
  • « Temps d'arrêt » signifie un taux d'erreur supérieur à 5 %. Les temps d'arrêt sont mesurés en fonction du taux d'erreur côté serveur.
  • « Période d'indisponibilité » désigne une période d'une ou plusieurs minutes consécutives de temps d'indisponibilité. Les minutes partielles ou les temps d'arrêt intermittents d'une durée inférieure à une minute ne seront pas pris en compte dans les périodes d'arrêt.
  • « Taux d'erreur » désigne le nombre de requêtes valides qui aboutissent à une réponse avec le statut HTTP 500 et le code « Erreur interne » divisé par le nombre total de requêtes valides au cours de cette période. Les demandes identiques répétées ne sont pas prises en compte dans le taux d'erreur, à moins qu'elles ne soient conformes aux exigences d'attente.

Le client doit demander un crédit financier

Afin de recevoir l'un des crédits financiers décrits ci-dessus, le client doit en informer le support technique CloudAPI.STREAM dans les 30 jours à compter du moment où le client devient éligible pour recevoir un crédit financier. Le client doit également fournir à CloudAPI.STREAM des informations d'identification (par exemple, l'ID du projet) ainsi que la date et l'heure où ces erreurs se sont produites. Si le Client ne respecte pas ces exigences, il perdra son droit à recevoir un crédit financier. Si un litige survient concernant ce SLA, CloudAPI.STREAM prendra une décision de bonne foi sur la base de ses journaux système, rapports de surveillance, enregistrements de configuration et autres informations disponibles.

Exclusions des contrats SLA

Le SLA ne s'applique pas à : (a) les fonctionnalités désignées Alpha ou Bêta (sauf indication contraire dans la Documentation associée), (b) les fonctionnalités exclues du SLA (dans la Documentation associée), ou (c) les erreurs : (i) causé par des facteurs échappant au contrôle raisonnable de CloudAPI.STREAM ; (ii) résultant du logiciel ou du matériel du Client ou d'un logiciel ou d'un matériel tiers, ou des deux ; (iii) qui résultent d'abus ou d'autres comportements qui violent le Contrat ; (iv) résultant de quotas appliqués par le système ou répertoriés dans la console d'administration ; ou (v) résultant d'une utilisation par le Client du Service couvert incompatible avec la Documentation, y compris, mais sans s'y limiter, des champs de requête invalides, des utilisateurs non autorisés ou des données inaccessibles.